Chargement...
Rechercher

Association Toulois Nord Familial Centre Brancion

Le projet Bistrot mémoire

Programme et déroulement des rencontres Bistrot Mémoire
  Renseignements Bistrot Mémoire

La prochaine réunion du bistrot mémoire aura lieu le :

*** Prochain bistrot mémoire : le samedi 14 décembre 2019 à 14 heures 30 au Grain D'Sel à FRANCHEVILLE***

L’ATNF propose de mettre en place un « Bistrot Mémoire ». Celui-ci aura la vocation d’être un lieu d’accueil des aidants et des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de pathologies apparentées, sur le secteur d’intervention de l’Association.
Les séances se dérouleront :
- une fois par mois : le premier samedi de chaque mois de 14h30 à 16h30,
- au Grain D'Sel à FRANCHEVILLE.

Pourquoi ce projet (constat / diagnostic) ?
Les professionnels des services de l’ATNF constatent les difficultés des aidants à accepter les aides matérielles et humaines et leur sentiment de perte de lien social. L’ATNF a mené deux journées d’information sur les thèmes de la prévention des chutes à domicile et l’Aide aux Aidants. Une forte demande sur l’accompagnement des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou pathologies apparentées a été mise en évidence ainsi que divers constats :
• Difficultés des aidants à accepter les aides matérielles et humaines.
o Attente de l’urgence pour solliciter de l’aide.
o Les aidants veulent parfois tout assumer. Ils hésitent à passer le relais. La demande d’aide est vécue comme un échec, une faiblesse.
o Le souci du « Qu’en dira-t-on ? » est important en zone rurale.
• Manque d’information et méconnaissance des aides possibles.
• Sentiment d’isolement, de solitude, de culpabilité, d’être démuni devant la situation.
• Perte de lien social.
Suite à ces différents constats, et à diverses rencontres avec les professionnelle et bénévoles du Bistrot Mémoire de l’agglomération de NANCY, l’ATNF, en tant qu’acteur de proximité, a décidé de mettre en place un lieu similaire d’écoute, d’information et de partage pour les aidants et les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de pathologies apparentées.
L’ATNF veut apporter une offre complémentaire à celles déjà existantes sur le territoire pour les malades (Accueil de Jour, Consultation mémoire, SSIAD, Centre de Soins Infirmiers, EHPAD) et leurs aidants (groupe de paroles et d’information tel que le groupe Orchidée).
Cette offre se fera par le biais d’un lieu d’expression plus facile d’accès et différencié de ceux du soin.

Diagnostic
Pour les aidants et les personnes atteintes de pathologies démentielles :
- Besoin d’être guidé, informé, conseillé.
- Besoin d’être reconnu.
- Besoin de connaissance des pathologies, leurs causes et conséquences.
- Besoin régulier de temps d’échanges dans un lieu repère sur la zone géographique du Toulois Nord.

Public concerné par le projet (Caractéristiques, estimation du nombre)
Toute personne accompagnant bénévolement dans les actes de la vie quotidienne un parent, un proche, un voisin, atteint de la maladie d’Alzheimer ou pathologies apparentées ainsi que la personne concernée.
Celle-ci assume tout ou partie des actes de la vie quotidienne qu’impliquent la sécurité, le bien-être physique et psychologique de la personne vivant à domicile.
La majorité des aidants rencontrés par les services à domicile de l’ATNF sont des personnes âgées de plus de 60 ans.
La population du secteur d’intervention de l’ATNF compte 8507 habitants dont 11,3% sont âgés de 60 à 74 ans et 6,8 % ont plus de 75 ans (recensement INSEE 2006). Toutefois, le Bistrot mémoire pourra intéresser une population provenant d’une zone géographique plus étendue (ville de TOUL ou appartenant aux territoires de Terres de Lorraine et du Val de Lorraine).
Au vu des demandes et des différents constats des professionnels, le nombre de personnes susceptibles d’être présent est estimé à 10 personnes.

Objectifs du projet
- Maintenir et restaurer le lien social afin d’éviter l’exclusion.
- Reconnaître la personne malade et sa parole.
- Développer la tolérance à l’égard de ces personnes en modifiant le regard sur la maladie et les comportements qui en découlent. Les rencontres s’organisent dans un lieu public, « non stigmatisé », inséré dans la cité.
- Soutenir les aidants face à la charge psychologique induite par la situation d’aide.
- Prévenir le risque de dégradation des relations familiales ou de rupture dans la dynamique du système familial.
- Echanger avec d’autres aidants des repères qui peuvent faciliter la compréhension de la maladie et le mode de vie au quotidien.
- Favoriser le dialogue, la libre expression des personnes et des aidants, la réflexion autour de préoccupations communes.
Modalités pratiques
La disposition de la salle est organisée de telle manière à ce que les personnes puissent circuler librement entre les tables et de façon à garantir la possibilité d’entretiens individuels.
Par le biais d’une entrée libre, les participants peuvent arriver et repartir à n’importe quel moment du créneau horaire proposé.
L’accueil des personnes est assuré par la psychologue secondée par au moins deux bénévoles :
- la psychologue est garante du cadre par le respect de la liberté de chacun, de la circulation de la parole, et de la non hiérarchisation de la prise de parole
- les bénévoles écoutent et accompagnent. Ils favorisent les contacts entre les différents participants. Ils sont complémentaires et nécessaires aux missions de la psychologue. Par leur biais, un climat de détente et convivialité est instauré.

Déroulement de la séance
Les nouvelles personnes sont accueillies par la psychologue qui leur accorde une écoute particulière pour leur permettre de verbaliser « ce qui les amènent ». Les habitués sont accueillis par les bénévoles.
Lorsqu’une intervention est programmée, la psychologue introduit l’intervenant extérieur et le thème abordé. Le Bistrot Mémoire étant tout d’abord un lieu d’échange, le propos se doit d’être interactif, la priorité est donnée à l’échange et au témoignage des malades et de leurs proches.
La séance se poursuit par des discussions libres